En quoi consiste les malocclusions ?

Le terme malocclusion désigne la relation entre les dents quand les mâchoires sont fermées. Par analogie, le terme « malocclusion » est la relation anormale entre les dents. En d’autres termes, les malocclusions se manifestent par la déviation ou la variation de l’occlusion, la relation naturelle entre les dents. Les problèmes les plus fréquents des malocclusions sont l’irrégularité de l’alignement des dents, aussi le manque d’espace entre les dents ce qui créé un encombrement dentaire.

Quelles sont les causes des malocclusions ?

Les malocclusions sont principalement d’origine génétique et héréditaire. C’est pour cette raison qu’on trouve souvent ce problème chez les membres d’une même famille. Il existe également d’autres facteurs pouvant contribuer à l’apparition de ce problème. Ces facteurs sont des facteurs extérieurs liés à l’environnement tel que certaines habitudes (suçage de doigts), obstruction des voies respiratoires, accidents causant la perte des dents, maladies de gencives etc…

Quels sont les différents types de malocclusion ?

Le problème de l’irrégularité du positionnement et de l’alignement des dents de la mâchoire supérieure avec celles de la mâchoire inférieure touche des millions de personnes partout dans le monde. Parmi les types de malocclusion les plus répandus on trouve :

  • La Surocclusion : Il s’agit d’un mauvais alignement des dents. On parle de la surocclusion s’il y a masquage des dents inférieures par les dents supérieures incisives. Cette malformation n’est que le résultat d’une bouche très étroite. Elle peut également se manifester suite à un traumatisme. Afin de régler ce problème, le chirurgien-dentiste aura recours à un traitement utilisant un appareil dentaire même invisible, efficace pour ajuster le positionnement.
  • L’Infraclusion : Appelée aussi béance dentaire, l’infraclusion se manifeste par un espace anormal entre les dents supérieures et les dents inférieures quand la bouche est fermée. Il existe trois types d’infraclusion :la béance antérieure (pas de contact entre les incisives et les canines), la béance molaire (pas de contact entre les molaires du bas et les molaires du haut), aussi la béance totale (problème d’infraclusion au niveau des deux mâchoires).
  • L’Articulé inversé : Quand on a une occlusion normale, les dents du haut recouvrent les dents du bas. Si c’est le contraire, on parle de malocclusion de type Articulé inversé.

Est-il nécessaire de traiter les malocclusions ?

Les malocclusions peuvent causer différents problèmes. Les conséquences peuvent apparaître sur le long terme et peuvent être handicapantes. En effet, les malocclusions causent un problème au point de vue esthétique, ayant des répercussions graves sur la confiance en soi. Si la malocclusion est sévère, elle peut affecter certaines fonctions tel que la mastication, les capacités phonétiques, le fonctionnement des articulations au niveau des mâchoires etc…

Pour finir, la malocclusion peut avoir des impacts sur tout l’organisme. Les dernières recherches scientifiques dans ce domaine ont prouvé que la malocclusion peut aussi être la cause d’une désorganisation du système nerveux, de problèmes musculaires et des souffrances quotidiennes comme les maux de tête.

C’est pour ces différents problèmes qu’il est nécessaire de trouver les meilleures solutions pour corriger les malocclusions. Nous vous conseillons d’effectuer des contrôles réguliers en choisissant un orthodontiste expérimenté. Les contrôles sont indispensables en cas de traitement orthodontique.

Comment pouvons-nous vous aider?

Si vous êtes sûrs ou ne savez pas encore si vous devez porter un appareil dentaire. Notre orthodontiste spécialiste, le Dr Isabelle Grier vous reçoit volontiers pour une première consultation à Neuchâtel, Lausanne et Nyon.

Lors de ce premier rendez-vous, après analyse de votre anatomie dentaire et après avoir pris compte des radiographies, nous vous indiquerons quels sont les recours de traitements qui s’offrent à vous. La première consultation coûte CHF 93.- (tarif de base) et vous donnera droit à un premier devis de traitement, si vous présentez une indication de prise en charge. Dans certains cas de malocclusion sévère, les assurances remboursent quasi la totalité du traitement.