Skip links

MULTIBAGUES LINGUAL

Nos soins

Multibagues lingual

Un peu d’histoire pour y voir plus clair :

Dans les années 1970, 2 orthodontistes japonais C. Kurtz et K. Fujita ont positionné des attaches orthodontiques externes sur la face linguale des dents. Puis, dans les années 1980, la « lingual task force », créée par C. Kurtz et J. Gorman, a conçu des attaches spécifiques à l’orthodontie linguale dont l’évolution progressive a abouti aux attaches linguales modernes. D. Wiechmann en 1998 a développé une technique totalement individualisée d’une grande précision qui se caractérise par :

  • des bases conceptualisées et réalisées assistées par ordinateur à partir du set-up, soit la maquette du résultat du traitement
  • des arcs individualisés fabriqués par un robot.

Pourquoi travailler en orthodontie linguale ?

L’appareil WIN a été introduit en 1998 par Wiechmann. Il est fondé sur les techniques :

  • fusion sélective par laser,
  • scannage et impression 3D,
  • confection et pliage des arcs assistés par ordinateur et réalisés par un robot.

Cet appareil fournit des résultats très prédictibles. Certaines particularités ont été incorporées afin de faciliter le traitement des adolescents. C’est la technique la plus récente, totalement individualisée, optimisée et fiable.

L’amélioration des techniques linguales est directement liée à la position des attaches :

  • modification de l’équilibre du couloir dentaire à résultante centripète par diminution des appuis linguaux à la suite à un réflexe d’évitement,
  • réduction de la distance entre les attaches,
  • réduction de la distance entre le point d’application de la force et le centre de résistance de la dentaire.

Comme le dit Pierre Canal, cet appareil permet de repousser les limites de l’orthodontie. Les traitements vont être plus rapides et plus efficaces avec moins d’effets parasites, donc plus stables.

Nos appareils multibagues lingual

  • Appareil multibagues lingual mandibulaire

    Ensemble d’éléments métalliques ou céramo-métalliques = attaches ou bracketts, collés sur la face interne des dents de la mâchoire inférieure, reliés par un arc = fil métallique qui provoque le mouvement des dents.
    L’appareil est fixe pendant la durée du traitement.
    Des visites régulières chez le praticien permettent l’activation de l’appareil et donc le mouvement des dents pour obtenir leur alignement parfait.

  • Appareil multibagues lingual maxillaire

    Ensemble d’éléments métalliques ou céramo-métalliques = attaches ou bracketts, collés sur la face interne des dents de la mâchoire supérieure, reliés par un arc = fil métallique qui provoque le mouvement des dents.
    L’appareil est fixe pendant la durée du traitement.
    Des visites régulières chez le praticien permettent l’activation de l’appareil et donc le mouvement des dents pour obtenir leur alignement parfait.

  • Appareil multibagues vestibulaire mandibulaire

    Ensemble d’éléments métalliques ou céramo-métalliques = attaches ou bracketts, collés sur la face externe des dents de la mâchoire inférieure, reliés par un arc = fil métallique qui provoque le mouvement des dents.
    L’appareil est fixe pendant la durée du traitement.
    Des visites régulières chez le praticien permettent l’activation de l’appareil et donc le mouvement des dents pour obtenir leur alignement parfait.

  • Appareil multibagues vestibulaire maxillaire

    Ensemble d’éléments métalliques ou céramo-métalliques = attaches ou bracketts, collés sur la face externe des dents de la mâchoire supérieure, reliés par un arc = fil métallique qui provoque le mouvement des dents.
    L’appareil est fixe pendant la durée du traitement.
    Des visites régulières chez le praticien permettent l’activation de l’appareil et donc le mouvement des dents pour obtenir leur alignement parfait.